Pour une navigation optimisée sur le site www.irp-auto.com, nous vous invitons à télécharger la dernière version du navigateur.

Formulaire de recherche

Le groupe de protection sociale des professionnels des services de l'automobile, du cycle et du motocycle

-A A +A
Partager

Retraite supplémentaire : j'anticipe une baisse de mes revenus

Retraite Retraite

En tant que Travailleur Non Salarié ou Artisan, vous cotisez à une retraite obligatoire. Mais votre régime de base vous assure une rente qui risque fort d’être inférieure à vos revenus en fin de carrière.

Pour pallier ce manque, le groupe IRP AUTO a mis en place un contrat de retraite supplémentaire conçu pour vous assurer des revenus complémentaires.

IRP AUTO - Retraite supplémentaire

Que vous assure votre régime de base ?

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein vous devez :    

  • avoir cotisé durant 166 trimestres ;
  • prendre votre retraite à partir de 62 ans.

 

Vous devez cependant savoir que votre retraite à taux plein est souvent inférieure de près de 50% à votre dernier revenu… Il est donc indispensable de bien préparer votre retraite pour vous assurer des ressources suffisantes.

Que vous propose IRP AUTO ?

Pour garantir votre niveau de vie à la retraite, vous pouvez vous constituer dès aujourd’hui une épargne qui vous assurera le versement d’une rente de retraite supplémentaire.

  • Pendant votre activité, vous avez la possibilité d’effectuer des versements réguliers en fonction de vos revenus. Pour cela, vous devez choisir le montant que vous souhaitez investir - entre 600 € et 6000 € par an - avec la périodicité de votre choix (mensuelle, trimestrielle ou annuelle).
    Vous pouvez bénéficier d’une économie d’impôt dans le cadre de la loi Madelin, en déduisant dans une certaine limite, les cotisations de retraites complémentaires de votre revenu professionnel.
  • Au moment de votre départ en retraite, vous pouvez choisir l’âge de votre départ à la retraite entre 60 et 70 ans, un coefficient de minoration étant appliqué avant 63 ans.  Vous êtes alors certain de percevoir une rente jusqu’à la fin de votre vie quelle que soit la conjoncture. Cette rente pourra être revalorisée en fonction de certaines conditions.

 

Vous pouvez choisir l’option de réversion : en cas de décès, votre conjoint peut percevoir une rente de réversion de 60% du montant de votre retraite supplémentaire. En l’absence de conjoint, cette réversion sera versée sous forme de rente éducation à vos enfants à charge.

Pour en savoir plus

Consultez le document sur les conditions générales sur la retraite supplémentaire :