Pour une navigation optimisée sur le site www.irp-auto.com, nous vous invitons à télécharger la dernière version du navigateur.

Formulaire de recherche

Le groupe de protection sociale des professionnels des services de l'automobile, du cycle et du motocycle

-A A +A
Partager

Des clients naturellement partenaires

La branche des services de l'automobile se situe en aval de la filière : après la fabrication des équipements, la conception et l'assemblage des véhicules. Elle réunit l'ensemble des activités générées par l'automobile au sens large (voitures, camions ou deux-roues), depuis leur sortie de l'usine jusqu'à leur démolition, voire leur recyclage.

Pas moins de vingt-et-un métiers sont rassemblés au sein de la même convention collective nationale : c'est elle qui fait leur unité.

Quel est le poids de ce secteur ?

La branche emploie plus de 399 500 salariés répartis dans 139 602 entreprises. Le commerce, l’entretien et la réparation automobile en constituent le cœur. Concentrant plus des deux tiers du secteur, ils ont réalisé un chiffre d'affaires de 110 milliards d'euros en 2015. Les distributeurs ont vendu cette année-là 1,91 million de véhicules neufs et 5,56 millions de véhicules d’occasion.

 

D'autres maillons interviennent dans la chaîne de valeur des services :

  • contrôle technique (24,4 millions de visites périodiques) ;
  • recyclage (1,1 million de véhicules traités) ;
  • distribution de carburants routiers (50,53 millions de m3) ;
  • vente de pneumatiques (32,4 millions d'enveloppes sell-in, c'est à dire des manufacturiers aux distributeurs) ;
  • gestion des parcs de stationnement (3 millions de places) ;
  • formation des conducteurs (1,24 million de nouveaux candidats toutes catégories confondues) ;
  • location de courte durée (20 millions de contrats à 7,5 millions de locataires).

 

En 2015, la somme de ces activités a concerné 38,65 millions de véhicules.

Quels sont les types d’entreprises représentés ?

Les entreprises de la branche offrent un service de proximité.
Elles sont implantées sur l’ensemble du territoire, avec un ancrage plus marqué en Ile-de-France et dans les régions Rhône –Alpes et PACA.

 

Tous les profils sont représentés :

  • auto-entrepreneur itinérant avec sa camionnette ;
  • TPE artisanale ;
  • PME patrimoniale ;
  • groupe (de distribution) rayonnant sur plusieurs départements ;
  • holding à envergure européenne.
  • Etc.

 

Mais les entreprises de petite taille prédominent : 95 % ont moins de 10 salariés et un effectif moyen de 6,9 salariés, dont 84,2 % bénéficient d’un CDI. Une population au demeurant jeune (18,8 % ont moins de 25 ans),  masculine (on compte 22,7 % de femmes) et à majorité ouvrière (47 %).

a découvrir également